7 conditions de réussite pour changer de carrière

Le changement de carrière n’est pas un long fleuve tranquille, et peut parfois déboucher sur un barrage en apparence infranchissable. Plutôt que de s’asseoir au bord de l’eau et de se lamenter sur la faute à pas de chance, voici 7 conditions qui permettent de prendre le chemin de la réussite.

1. La connaissance de soi Le changement de carrière est plus serein lorsque les personnes ont une réelle connaissance de leurs compétences, de leur personnalité, de leurs qualités et de leurs axes de progrès. Elles mesurent ainsi plus objectivement et rapidement le champ des évolutions possibles.

2. L’art de cultiver sa confiance Contrairement aux idées reçues la confiance se construit et se cultive au quotidien. Elle est le reflet de l’image que l’on a de soi. Pour développer sa confiance, il est important de :

  • savoir apprécier et tirer profit de ses réussites,
  • s’appuyer sur ses points forts, ses qualités,
  • savoir perdre, rebondir et transformer les échecs en opportunités.

3. Une confrontation de son projet à la réalité Rencontrer des professionnels, étudier les offres d’emploi, réaliser une immersion dans le métier visé, évitent des déceptions, voire des échecs et permet d’ajuster ou de modifier son projet.

4. Un passage à l’action au bon moment « Le bon moment » est celui qui correspond à l’adéquation entre une situation globale favorable avec soi-même et son entourage.

5. Le soutien de son entourage Un projet de changement de carrière a forcément des conséquences sur son environnement proche. L’accord, la compréhension et le soutien de son entourage apparaissent nécessaires dans la réussite de son projet.

6. L’acceptation de compromis Suivant le projet visé, plus ou moins de compromis seront nécessaires, comme :

  • le type d’entreprise : secteur d’activité, taille, organisation, valeurs, …
  • les conditions logistiques : lieu géographique, temps et moyen de transport,…
  • la rémunération attendue,
  • le contenu du poste
  • le statut social.

7. L’acceptation de redevenir débutant Redevenir « junior », en accédant à son nouveau métier peut être vécu difficilement.Ce passage obligé, mais heureusement transitoire, nécessite optimisme, enthousiasme, et gestion de son « ego ».

0 Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>